La tuyauterie en plomberie

La tuyauterie fait partie des éléments incontournables d’une bonne plomberie : elle permet en effet de raccorder la maison au réseau de distribution d’eau mais également d’évacuer les eaux usées. Différents modèles et critères de choix… tout sur la tuyauterie en plomberie!

Les différents types de tuyaux en plomberie

Les tuyaux de canalisation se déclinent en plusieurs modèles, notamment au niveau des matériaux et d’utilisations. A noter que chaque modèle possède ses propres spécificités et caractéristiques. On distingue notamment les tuyaux de canalisations à usage classique et les tuyaux de canalisation à usage spécifique. Les détails :

  • Les modèles classiques :

Le tuyau en cuivre : c’est le modèle le plus traditionnel, il est surtout utilisé pour la distribution des eaux froides et chaudes. Ce type canalisation est à la fois très solide, esthétique, recyclable et surtout facile à installer : on peut en effet le couper et le cintrer. Son installation nécessite malgré tout l’intervention d’un professionnel. A noter qu’on distingue les tuyaux en cuivre recuit et ceux en cuivre écroui.

Le tuyau PVC : il sert à évacuer les eaux usées. Très léger et facile à manipuler, ce modèle est donc très simple à installer. Pour ce faire, il suffit juste de le couper à la dimension choisie et de le dépolir avec un peu de toile émeri. L’installation se fait ensuite par soudure à froid. Les tuyaux PVC coûtent nettement moins chers que les autres modèles.

Le tuyau PER : perméable à l’oxygène, il est surtout utilisé pour le raccordement d’eau des équipements sanitaire et du chauffage : il permet en effet à l’eau de chauffer vite. Mais on peut également l’utiliser pour d’autres usages comme la distribution et l’évacuation d’eau par exemple. Ce qui différencie le tuyau PER des autres modèles c’est le fait qu’il ne s’entartre pas, mais aussi parce qu’il réduit considérablement les nuisances sonores.

  •  Les tuyaux à usage spécifiques :

Le tuyau flexible : ce modèle est surtout utilisé pour l’alimentation et l’évacuation des eaux usées dans les endroits difficiles d’accès. Souple et flexible, il présente une très bonne résistance à la pression d’eau. De plus, ce type de tuyau est vraiment très facile à installer car il ne nécessite pas de soudure.

Le tuyau multicouche : doté des mêmes propriétés et qualités que le tuyau PER, le modèle multicouche est très résistant et ne s’entartre pas. Il assure ainsi une bonne étanchéité. De plus, son raccordement ne nécessite pas de soudure : il suffit juste de visser les raccords. L’installation réclame cependant des équipements de travail spécifique.

Le tuyau sans soudure : fabriqué en PVC sur-chloré il s’avère très résistant aussi bien à la chaleur qu’à la pression d’eaux. Et grâce à ses propriétés isolantes, ininflammables, anti-tartres et anticorrosion, ce modèle de tuyau est surtout destiné pour le raccordement des appareils de chauffage.

Bien choisir sa tuyauterie

Le choix de la tuyauterie ne se fait pas au hasard ! Il faut prendre en compte quelques critères pour que l’installation soit vraiment parfaite. Dans ce cas, avant d’acheter des tuyaux, il faut d’abord connaitre et déterminer l’usage, les matières de fabrication, le diamètre… Un peu de rappel à ce sujet :

• tuyau en cuivre pour la distribution des eaux froides et chaudes ;
• canalisations en PVC pour l’évacuation des eaux usées ;
• tuyaux PER, multicouches ou sans soudure pour le chauffage et les équipements sanitaires
• et enfin, canalisations flexibles pour les endroits difficiles d’accès.

Pour le diamètre, on distingue 4 modèles : 16, 20, 25, et 32 mm. Le choix dépend donc de l’usage réservé au tuyau. Pour les petits conduits par exemple, 16 mm de diamètre feront parfaitement l’affaire. Les modèles 20 mm sont idéals pour les tuyauteries de salle de bain, et ceux de 25 et 32 mm pour relier le compteur d’eau au premier collecteur.

Pour tout problème de plomberie: http://www.plombierdemontreal.com/