Garderie éducative

Les différentes sortes de garderie éducative

L’âge de l’enfant  engendre différents modes de garde. Il existe de nombreuses formes d’accueil pouvant répondre aux besoins des enfants, non scolarisés, selon leurs âges.

Les parents des plus petits, de moins de deux ans, pourront se diriger vers un accueil collectif assuré par des établissements tels :  les crèches, micro-crèches, les haltes garderies,  les garderies éducatives, les structures multi-accueil ou encore les jardins d’enfants. Etablissements soumis au respect d’une stricte réglementation, qui font l’objet d’un avis favorable ou d’une autorisation de fonctionnement délivrée par les autorités compétentes. Pour en savoir plus sur les services de garde qu Québec.

Une autre solution pour les plus petits consiste en une assistance maternelle, soit une personne dûment autorisée à accueillir des enfants à son domicile et qui doit impérativement être titulaire d’un agrément de l’autorité compétente.

La dernière possibilité consisterait à faire garder le petit enfant au domicile des parents, par une employée professionnelle rétribuée par ceux-ci ou récupérée par l’intermédiaire d’un organisme agréé. Si l’on devait porter un jugement sur cette méthode, on peut penser que l’enfant ne pourra pas découvrir la vie en collectivité. C’est bien dommage.

Le jardin d’enfants, parfois dénommé « École maternelle » dans certains pays (France) accueille des enfants entre deux et six ans, qui sont autonomes pour les besoins de la vie quotidienne : manger,boire, aller aux toilettes, ce n’est ni une crèche ni une garderie. Ce sont de véritables structures d’éveil destinés à ces enfants de moins de sept ans.

Dans celles-ci, les enfants sont incorporés dans des sections ou des classes, généralement par niveau (petit, moyen, grand). Ils sont pris en charge pendant la journée par un éducateur de jeunes enfants. Celui-ci est formé à l’accueil et à l’accompagnement de l’enfant et de sa famille. Il propose des apprentissages par le jeu et un environnement sécurisant pour le bien-être de l’enfant.

Jardins d’enfants ou écoles maternelles offrent un accueil régulier avec une amplitude d’ouverture correspondant aux heures des activités spécifiques favorisant l’éveil de l’enfant.

Ces établissements d’accueil pour enfants sont subordonnés à un avis ou une autorisation de fonctionnement délivrée par l’autorité compétente. En général les frais de fonctionnement sont régis par les Caisses d’allocations familiales, le cas échéant la Caisse de mutualité sociale qui financera une partie des frais de fonctionnement de ces établissements. Le gestionnaire en charge de cette structure calculera la participation des parents à partir d’un barème tenant compte des ressources de ceux-ci et de la composition de la famille.

En dehors des horaires de scolarité, il existe aussi ce qu’on appelle : les accueils de loisirs. Ce sont des structures de loisirs éducatifs pour les enfants scolarisés et les jeunes, pendant l’année scolaire, avant ou après les heures de classe, pendant la pause du déjeuner ou les après-midi non scolarisés. Elles peuvent fonctionner aussi pendant les petites et grandes vacances.

Elles sont très souvent l’œuvre des associations ou des collectivités territoriales, parfois même des comités d’entreprises. Ce genre d’accueil pour enfants doit faire l’objet d’une déclaration auprès des autorités compétentes.

En fonction des situations locales, les activités de loisirs diversifiés seront respectueuses des rythmes de vie et des âges des enfants (activités manuelles, sportives, jeux d’intérieur ou d’extérieur, activités de détentes, de découvertes, culturelles, artistiques ou scientifiques et techniques etc.)

Toutes ces activités proposées aux enfants le sont sur la base d’un projet éducatif élaboré par l’organisateur ou celui du schéma pédagogique initié par l’équipe d’encadrement.

L’encadrement des enfants est assuré par une équipe composée d’un directeur responsable, titulaire d’un diplôme professionnel, consistant en un brevet d’aptitude aux fonctions de directeur d’un tel établissement.

Pour en terminer avec cette longue énumération de ces différentes compositions d’établissements d’accueil des enfants, il faudrait  ne jamais oublier que de devoir confier son enfant à autrui ne doit jamais se faire à la légère. La rigueur et l’observation de l’encadrement devraient être le principal souci des parents.

Pour visiter une garderie éducative reconnue, cliquez ici: http://www.croquemagie.com/